Rafle, La (2010)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Rafle, La
Réalisé par Roselyne Bosch

Jean Reno : Dr. David Sheinbaum
Mélanie Laurent : Annette Monod
Gad Elmaleh : Schmuel Weismann
Raphaëlle Agogué : Sura Weismann
Hugo Leverdez : Jo Weismann

Tags : rafle , dramatique , velodrome , vel d hiv , juifs , camps , shoah
 




 
Anachronisme
Le gouvernement de Vichy, dans le film, fait décaler la rafle du 14 au 16 juillet pour cause de Fête Nationale. Seulement Pétain, dès son arrivée au pouvoir (en 1940), avait fait retirer le caractère férié du 14 juillet, estimant que la Prise de la Bastille et les idées de la Révolution avaient rendu les Français hostiles à l'autorité et désobéissants envers le pouvoir.
Ajoutée le 16 Oct 2012
 

 
Anachronisme
Au moment de la rafle du Vél'D'Hiv, en juillet 1942, Josef et Simon avaient 12 ans et le petit Nono 6. A la fin du film, en juin 45, ils sont donc censés en avoir 14-15 (Josef et Simon) et 8-9 (Nono). Or ils n'ont pas changé d'aspect, ni mué ni grandi.
Ajoutée le 16 Oct 2012
 

 
Anachronisme
On évoque et même voit la Milice dans le film, or elle n'existait pas encore en juillet 42 puisque Joseph Darnant ne l'a créee que début 44.
Ajoutée le 26 Sep 2018
 

 
Lien avec un autre film
L'école où sont les enfants juifs est la même que celle du Petit Nicolas ainsi que l'escalier situé devant l'école.
Ajoutée le 19 Mar 2010
Minutage :  00:04:09
 

 
Anachronisme
On aperçoit la calandre d'une Traction 15/6 d'après-guerre.
Ajoutée le 19 Mar 2010
Minutage :  00:14:00
 

 
Clin d'Oeil
Le véritable Joseph Weissmann fait une petite apparition dans le film, dans le rôle d'un vieil homme perdu au milieu du Vél' d'Hiv' .
Ajoutée le 19 Mar 2010
Minutage :  00:44:18
 

 
Anachronisme
On peut voir que l'infirmière écrit de la main gauche (l'actrice est gauchère), or à l'époque, les gauchers n'existaient pas, car jusque dans les années 1950(environ) les gauchers de naissance étaient contraint d'écrire de la main droite.
Ajoutée le 10 Jan 2011
Minutage :  01:14:45
 

 
Observation
A la fin du film, Joseph Weismann retrouve, en juin 1945, le petit Nono. Or Joseph Weissmann et son compagnon d'évasion sont les seuls enfants à s'être sortis vivants de cette rafle, s'étant évadés su camp avant le grand transfert vers Auschwitz. Le petit Simon étant monté dans le train, il fait donc en réalité partie de tous ceux qui n'en sont jamais revenus (très peu d'adultes et aucun enfant, dans cette rafle, ne s'en sont sortis, à part Joseph Weissmann et le garçon avec qui il s'est évadé).
Ajoutée le 19 Mar 2010
Minutage :  01:53:14
 



Autres films du même genre :

 

Retour haut de page