Mesrine - l'Ennemi public n°1 (2008)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Mesrine - l'Ennemi public n°1
Réalisé par Jean François Richet

Vincent Cassel : Jacques Mesrine
Ludivine Sagnier : Sylvie Jeanjacquot
Mathieu Amalric : François Besse
Gérard Lanvin : Charly Bauer
Samuel Le Bihan : Michel Ardouin

Tags : mesrine , tueur , police , cassel , paris
 




 
Anachronisme
On aperçoit une Renault Supercinq bleue qui roule dans Paris en 1973. Or ce modèle n'est apparu qu'en 1984. On voit aussi un break Renault 12 jaune vers la fin du film. Celui-ci est légitime par rapport à la date mais on le voit plusieurs fois à des endroits différents de la capitale. Un peu trop en fait par rapport à la production de cette couleur de voiture.
Ajoutée le 03 Oct 2011
 

 
Anachronisme
Lorsque Mesrine et son ami arrive en voiture en Espagne, il y a un petit muret dans les rochers sur la gauche. Ce muret est tagué
Ajoutée le 29 Nov 2008
Minutage :  00:10:00
 

 
Anachronisme
Lorsque Mesrine arrive à Montréal au Canada, un plan général de la ville présente entre autres l'île Ste Hélène située sur le fleuve St Laurent. On y aperçoit brièvement le parc d'attractions local dont un grand-huit, construit en 2006.
Ajoutée le 10 Jul 2009
Minutage :  00:15:00
 

 
Anachronisme
Présence de bandes "podotactiles" (bandes rugueuses au sol destinées aux malvoyants) sur le quai de la station Stalingrad. Quelques secondes plus tard, on aperçoit le "vert RATP" sur le contour des fenêtres et portes de la rame...
Ajoutée le 09 Jan 2009
Minutage :  00:17:20
 

 
Anachronisme
lorsque Mesrine et un de ses complices prennent la fuite en métro, on aperçoit des tags gravées sur les vitres de la rame. Or les tags ne sont apparus en France qu'au milieu des années 1980.
Ajoutée le 28 Nov 2008
Minutage :  00:18:00
 

 
Anachronisme
Lors de la fuite de Mesrine(Cassel) et Ardouin(Le Bihan) après les deux hold-up successifs, les deux malfrats se réfugient dans le métro à la station Stalingrad.Une rame de couleur bleue (ancienne couleur) entre en station.Après leur altercation verbale, Le Bihan descend de la rame et le contre-plan sur Cassel laisse entrevoir une rame de couleur verte (couleur actuelle) en arrière-plan.
Ajoutée le 29 Dec 2008
Minutage :  00:20:00
 

 
Anachronisme
Mesrine et son complice embarquent dans une rame de métro qui est bien aux couleurs des années 70. Mais un peu plus loin, on aperçoit par les vitres une autre rame qui est aux couleurs actuelles, qui n'existaient pas à l'époque de Mesrine. L'action se passe sur la ligne 2 (entre Stalingrad et Jaurès), or à l'époque cette ligne n'était pas encore équipée de matériel fer moderne (MF67) comme dans le film, mais était encore exploitée avec des anciennes rames Sprague-Thomson.
Ajoutée le 02 Jul 2009
Minutage :  00:20:00
 

 
Continuité
la scène ou Mesrine boit du champagne avec le commissaire lors de son arrestation dans l'appartement. De face on voit Mesrine prendre le verre avec la main droite qui a le cigare, puis l'image d'apres de dos on le voit tenir le verre avec la main gauche
Ajoutée le 15 Jul 2009
Minutage :  00:25:00
 

 
Anachronisme
au tribunale lorsque mesrine montre la cles de ses menotte de transfert, on apperçoi que la cle est platte, or, les cles de menotte sont rondes....
Ajoutée le 29 Nov 2010
Minutage :  00:32:00
 

 
Continuité
Lors de la discussion entre Mesrine et sa fille au parloir, on voit nettement que la plaque de plexi qui les sépare n'est pas la même selon les plans. Les trous ne sont pas percés de la même manière.
Ajoutée le 16 Aug 2009
Minutage :  00:35:00
 

 
Géographie
Lorqu'ils entrent dans Deauville, on voit un faux panneau Michelin d'entrée de Deauville qui porte un cartouche "N13". Or la Nationale 13 ne passe pas à Deauville.
Ajoutée le 28 Nov 2008
Minutage :  00:49:58
 

 
Anachronisme
Dans la scène où Mesrine prends le petit déjeuner avec la famille chez qui il s'est réfugié après son nième évasion, on voit en arrière plan un évier avec mitigeur, qui n'est clairement pas de l'époque du film.
Ajoutée le 24 Jul 2009
Minutage :  00:57:03
 

 
Continuité
Mesrine tiens la tasse à café par l'anse et dans le plan immediatement apres il la tiens à pleine main
Ajoutée le 05 Aug 2010
Minutage :  00:58:30
 

 
Observation
la voiture de la famille pris en otage dans la cavale de masrine et besse est immatriculer 78DJG27, or, le departement de l'eure a ateint 3 lettres bien plus tard.....
Ajoutée le 29 Nov 2010
Minutage :  01:01:00
 

 
Anachronisme
Lors de la recherche de mesrine et de son complice besse, on voit en plan aérien les bus de gendarmes se garer au bord d'un pré qui a été fauché, or les bottes de paille sont rondes et "emballées" dans un plastique noir, cette technique "l'embubanage" était non inventée dans les années 70 et les bottes de foin étaient rectangulaires à cette époque la.
Ajoutée le 04 Dec 2008
Minutage :  01:04:17
 

 
Anachronisme
La plaque d'immatriculation de la 504 de la famille en Normandie possède 3 chiffres, ce qui est assez improbable pour l'époque, à part peut-être à Paris
Ajoutée le 16 Aug 2009
Minutage :  01:05:00
 

 
Anachronisme
Lors de la battue par les gendarmes, certains véhicules militaires sont peints en camouflage 3 tons dit "camouflage centre Europe". Ce camouflage n'a été utilisé par l'armée française qu'à partir de 1987. A l'époque tous les véhicules étaient de couleur unie "vert armée".
Ajoutée le 05 May 2010
Minutage :  01:05:00
 

 
Anachronisme
Dans la scène ou Mesrine fait l'amour à Sylvia on voit Sylvia qui ouvre la bouche et laisse apparaître un piercing sur la langue. Elle a juste oubliée de l'enlever.
Ajoutée le 28 Jul 2009
Minutage :  01:08:28
 

 
Observation
on peut remarquer que la bmw 528i du film possede des feux avant de couleur jaune, or, la voiture de mesrine (la vrai) possedait des phares blanc...... (on peut le voir dans les divers reportage qui montres les images originales du 2 novembre 1979)
Ajoutée le 07 Dec 2010
Minutage :  01:26:15
 

 
Anachronisme
Pendant la scène où Mesrine va rencontrer Jacques Dallier; la caméra suit Charlie Bauer joué par Gerard Lanvin qui avance vers Jacques Dallier. Si on regarde bien dans les vitrines en arrière plan on remarquera le logo de la franchise de salon de coiffure "Tchip"
Ajoutée le 13 Jun 2010
Minutage :  01:28:00
 

 
Anachronisme
Mesrine, Bauer et Tillier se retrouvent vers un kiosque à journaux. A côté, on peut voir un plan d'affiche sur lequel se reflète une Ford Ka. Peu après, le trio grimpe dans une voiture garée 20 mètres devant un Renault Express. Or les faits se déroulent à la fin des années 70, une époque à laquelle les deux voitures évoquées di-dessus n'existaient pas. Elles n'ont été commercialisées seulement qu'en 1986 pour la Renault, et en 1996 pour la Ford.
Ajoutée le 22 Nov 2008
Minutage :  01:38:14
 

 
Anachronisme
Lors de la dernière scène qui a lieu porte de Clignancourt, on voit derrière le commissaire Broussard un restaurant 'Kentucky Fried Chicken' qui n'existait pas en 1979...
Ajoutée le 28 Nov 2008
Minutage :  02:02:25
 

 
Continuité
Juste après la fusillade, quand un flic vient sortir Sylvia de la BMW, on voit Mesrine de profil gauche, mort,encore au volant,les yeux fermés. Désanglé et couché à terre, son cadavre a toujours les yeux fermés. Or, dans le tout dernier plan du film, revenant en contre plonglée sur Mesrine mort au volant, il a alors les yeux ouverts...
Ajoutée le 03 Feb 2009
Minutage :  02:02:29
 

 
Observation
Juste après Mesrine soit tué, on aperçoit l’heure à la pharmacie en fond qui est marqué 12h54, or il a été abattu aux alentours de 15 heures, on peut vérifier cela dans les journeaux du 2 novembre 1979
Ajoutée le 27 Oct 2020
Minutage :  02:07:25
 



Autres films du même genre :

 

Retour haut de page