Casse, Le (1971)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Casse, Le
 



Pages : 1  2  

 
Observation
Le policier ripoux Zacharia blesse Ralph d'une balle dans le bras au cours d'un interrogatoire sadique. Un bon quart d'heure plus tard, Ralph rejoint Azad dans un bar. Depuis quinze minutes, il a une balle dans le bras mais le sang n'a pas encore coulé. C'est lorsque Azad lui demande ce qu'il lui arrive, qu'un plan de caméra montre la main de Ralph, impeccable, sur laquelle soudain, dégouline un litre d'hémoglobine qui sort de sa manche.
Ajoutée le 19 Apr 2004
 

 
Lien avec un autre film
La poursuite en automobile est inspirée pour la parodier de celle de "Bullit"
Ajoutée le 16 Apr 2013
 

 
Observation
Azad demande à Hélène si elle a trouvé un bon hôtel. Mais la veille, il lui avait demander spécifiquement d'aller au Hilton.
Ajoutée le 22 Dec 2020
 

 
Observation
Après avoir bu un verre, Zacharian tire 5 balles sur Ralph. Mais on ne voit le flash des détonations qu'à 3 reprises.
Ajoutée le 22 Dec 2020
 

 
Observation
Le commissaire quitte la voiture et rentre dans un entrepôt. Mais en marchant sur du sable, ses chaussures claquent comme sur un sol dur.
Ajoutée le 22 Dec 2020
 

 
Continuité
Dans la scène où Azad apprend la trahison de Lena, elle le tutoie. Le lendemain, au village, elle le vouvoie. dans la voiture du cirque, elle le re-tutoie.
Ajoutée le 22 Dec 2020
 

 
Continuité
Avant de monter dans la Fiat, Azad a une cigarette à la bouche. Plan suivant, à l'intérieur de la voiture, il ne l'a plus.
Ajoutée le 21 Aug 2005
Minutage :  00:04:00
 

 
Continuité
Le bas sur la tête du premier braqueur n'est pas roulé de la même façon sous son nez d'un plan à l'autre.
Ajoutée le 21 Aug 2005
Minutage :  00:06:00
 

 
Continuité
Vu de l'intérieur, le braqueur de gauche est juste devant la fenêtre et s'apprête à envoyer un signal lumineux à Azad. Mais sur le plan de l'extérieur, on ne voit pas le braqueur derrière la fenêtre.
Ajoutée le 21 Aug 2005
Minutage :  00:06:00
 

 
Continuité
Vu de l'intérieur, on voit l'ombre d'un feuillage sur le mur devant la porte d'entrée que l'on ne voyait pas sur le plan précédent.
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:08:00
 

 
Continuité
La valise n'est pas positionnée de la même façon d'un plan à l'autre par rapport à la barre de verre verticale.
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:09:00
 

 
Continuité
Les boutons vus aux rayons X sur l'écran de télé sont différents de ceux du vrai coffre (plus près les uns des autres).
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:11:00
 

 
Tournage
On voit bien que la page du guide sur laquelle figurent les numéros de série des coffres a été rajoutée : elle est plus rigide et n'a pas la même couleur que les autres pages.
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:12:00
 

 
Continuité
Azad prend un modèle de clé n°11 dans le couvercle de la valise. Plan suivant, la clé est revenue !
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:13:00
 

 
Continuité
On voit Azad taper le n° du coffre sur un clavier dont les touches restent enfoncées. Heureusement qu'il n'y avait pas deux fois le même chiffre dans ce numéro !
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:13:00
 

 
Continuité
Sur le plan large, on voit qu'il y a trois boutons rouges allumés devant Azad. Plan rapproché, il n'y en a que deux.
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:17:00
 

 
Continuité
Vue de l'extérieur, la pièce dans laquelle est tenu prisonnier le gardien est dans le noir complet. Vue de l'intérieur, il y a de l'éclairage.
Ajoutée le 22 Aug 2005
Minutage :  00:19:00
 

 
Continuité
On voit qu'il y a des plantes dans l'aquarium. On ne les voit pas quand il se brise au sol.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:20:00
 

 
Continuité
Sur le plan large, le visage d'Azad est à l'ombre. Sur le plan rapproché, il est éclairé par le soleil.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:26:00
 

 
Continuité
La Fiat rouge et l'Opel verte sont stationnées l'une derrière l'autre. Pourtant, en fonction des plans, leurs ombres vont dans des directions opposées.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:30:00
 

 
Continuité
Quand la Fiat s'arrête, la rue est encore éclairée par le soleil. Plan rapproché, elle est entièrement à l'ombre.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:32:00
 

 
Tournage
On voit bien les ombres provoquées par les projecteurs de tournage.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:33:00
 

 
Tournage
Sur le gros plan de l'Opel, on ne voit pas d'autobus en arrière plan alors qu'il y en a un stationné sur le plan large juste après. On voit également que ce n'est pas Omar Sharif qui est au volant de l'Opel.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:34:00
 

 
Continuité
Sur ce plan, on voit que la Fiat rouge est déjà toute cabossée, alors qu'il n'y a pas encore eu d'accrochage avec l'Opel qui la poursuit.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:35:00
 

 
Observation
On voit le compteur de la Fiat passer en quelques secondes de 110 à 170 km/h : mieux qu'une Ferrari ! Et ce modèle de Fiat ne pouvait certainement pas atteindre une telle vitesse.
Ajoutée le 23 Aug 2005
Minutage :  00:36:00
 

 
Tournage
On voit que ce n'est pas Bébel qui pilote la Fiat.
Ajoutée le 24 Aug 2005
Minutage :  00:37:00
 

 
Tournage
On voit des projecteurs se refléter sur les vitres de la Fiat.
Ajoutée le 24 Aug 2005
Minutage :  00:37:00
 

 
Continuité
Il y a plus ou moins de badauds dans le passage en fonction des plans.
Ajoutée le 24 Aug 2005
Minutage :  00:37:00
 

 
Continuité
Lors de la poursuite, la voiture poursuivie, heurte violemment un trottoir, et on la voit repartir avec une roue arrière complètement déglinguéé, qui tourne de travers. Dans le plan suivant la roue a été miraculeusement réparée.
Ajoutée le 05 Jan 2006
Minutage :  00:37:00
 

 
Anachronisme
Pendant la poursuite, le compteur de la Fiat 124 affiche 170. A la fin de la scène, Omar Sharif dit à Bébel qu'il roulait à une vitesse maximale de 120.
Ajoutée le 03 Sep 2006
Minutage :  00:37:00
 

Pages : 1  2  


Autres films du même genre :

 

Retour haut de page