Lucie Aubrac (1997)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Lucie Aubrac
 




 
Anachronisme
Au printemps 1943, lorsque Lucie relève son courrier dans sa boîte, avenue Esquirol à Lyon, il y a un exemplaire du journal 'Le Progrès'. Or il ne paraissait plus car c'est le seul quotidien de la région a s'être sabordé lors du retour des Allemands en zone occupée le 11 novembre 1942...
Ajoutée le 31 mai 2007
 

 
Observation
L'enveloppe qu'ouvre Lucie Aubrac, lorsqu'elle reçoit un courrier, est une enveloppe de type autocollant (rabat allongé) et non une enveloppe telle qu'elles existaient à l'époque (rabat en V à humidifier)
Ajoutée le 06 juin 2006
 

 
Observation
L'une des tractions citroën utilisées pour le film comporte une immatriculation moderne. L'une des 11 (ou 7C) noires de la Gestapo est immatriculée 9971 QT 9. Or cette immatriculation n'a jamais existé avant-guerre et correspond à un numéro attribué dans le Rhône en... 1992 ! L'accessoiriste a simplement masqué le '6'... De même, la 15/6 qu'utilise Lucie Aubrac pour faire évader Raymond immatriculée 156 PG2 (numérotation de janvier 1942!) est un modèle sorti après la guerre, identifiable à ses volets de capot et à ses gros enjoliveurs de roues.
Ajoutée le 31 mai 2007
 

 
Anachronisme
Au début du film, un train allemand déraille suite à un sabotage de la Résistance, les wagons sont tractés par une locomotive de type 141R construite aux USA au titre du plan Marshall et arrivée en France en 1947.....
Ajoutée le 05 juin 2006
Minutage :  00:03:00
 

 
Géographie
Les scènes se déroulant à l'ancienne école de santé, siège de la gestapo, avenue berthelot sont en fait tournées à la préfecture du Rhône dans le troisième arrondissement.
Ajoutée le 05 juin 2006
Minutage :  00:15:00
 



Autres films du même genre :

 

Retour haut de page