Il faut sauver le soldat Ryan (1998)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Il faut sauver le soldat Ryan
Réalisé par Steven Spielberg

Tom Hanks : Capitaine John Miller
Ted Danson : Capitaine Fred Hamill

Tags : debarquement , tom hanks , ryan
 



Pages : 1  2  3  4  5  

 
Anachronisme
En juin 1944, beaucoup de troupes allemandes étaient des engagés de force (anciens prisonniers russes) ou des jeunes et des vieux, après les saignées de la guerre à l'Est. Or ici tous les soldats allemands sont jeunes, en pleine forme, leur équipement et leur tenue impeccable..
Ajoutée le
 

 
Observation
Le Tigre I est bien sur un châssis de T34 (chenilles caractéristiques). Il y a d'autres erreurs : la plage arrière est typique des chars début de production (tuyaux des filtres Pfeifel)alors que le revêtement zimmerité est celui d'un char de fin de production. Il semble que la tourelle soit dépourvue du tourelleau de chef de char.
Ajoutée le 11 juin 2010
 

 
Anachronisme
sur les casque M1 seconde guerre, contrairement a ce que dit une personne plus haut, seul les premiers modèles de casque avaient un pontet fixe de fixation de jugulaire, ensuite, ils étaient mobiles
Ajoutée le
 

 
Observation
lors de l attaque finale dans le village, on voit un gros plan de face du poste mitrailleuse cal 30 dans l eglise, on apperçoit très bien le type de bale à blanc ( sans pointe mais avec bourrage) dans la bande d 'approvisionnement de la mitrailleuse. La chanson que le disque vinyl fait entendre ( Edith Piaf) ne seraient sortie qu en 1946 , car peut etre interdite et censuré avant. la jeep dans le planeur qui s est écrasé à cause du surpoids, est un modèle M 201 Français datant au mieux de 1957 et dont certaines pièces ne sont soit pas d 'origine US ou de la bidouille
Ajoutée le
 

 
Observation
Lors du débarquement on voit les 2 pilotes allemands survoler la plage et la mitrailler.ses avions sont des me108 taifun destines au.vol de liaison et en aucun cas a la chasse ou l'attaque au sol.
Ajoutée le 16 avril 2011
 

 
Observation
L'erreur c'est de noter ce film 7/10 aujourd'hui, alors qu'il comporte 137 erreurs. Quant on connaît le staff américain autour d'un film,ainsi que le budget astronomique de 90.000.000$, on n'est en droit d'être exigeant sur la qualité. D'autant plus que dans leurs making-offs les américains ne cessent de se congratuler, de se dirent performants et extrêmement pointilleux. J'ai lu sur wikipedia au sujet de ce film que Spielberg explique les erreurs par:"sont volontaires, pour renforcer l'aspect dramatique de certains moments du film ; d'autres, comme par exemple pour les blindés allemands, le sont pour des raisons techniques". Je ne vois pas en quoi ne pas utiliser les vrais véhicules, armes ou avions de l'époque ou d'en maquillés certains pose des problèmes techniques et où le côté dramatique est relevé par des invraisemblances historiques ou psychologiques. Maquiller l'histoire de la sorte (vérité historique,qui se suffit déjà à elle-même,) est purement et simplement un mensonge.Donc ce film de propagande mensonger a rapporter 481 840 909 $.Il est important de noter à propos l'idée maîtresse du film qui est de ne jamais laisser un soldat en arrière (thème cher au cinéma américain, voire Rambo et autres)que ce film est doublement mensonger car les soldats Américains une fois revenu au pays sont complètement délaissé par l'Etat et cela est connu pour produire la majeur parti des "homeless", c'est à dire les sans-abris. Je vous invite à réécouter l'émission du mercredi 21 décembre 2011 sur France Inter de 20h à 21h et l'entretien de Danfung Dennis « Hell and Back again » film de 88mn/Meilleur Documentaire au Festival de Sundance 2011/ sortie en salles le 21 décembre. Je ne pense pas être hors sujet lorsque j'avance qu'il faut également avoir un esprit critique sur les erreurs culturelles, psychologiques et voire sciemment propagandiste du cinéma US. Si vous cherchez :"Hollywood et propagande", vous y découvrirez une somme phénoménale et incroyable d'informations sur le sujet.A plus.
Ajoutée le 01 janv. 2012
 

 
Continuité
On voit un jeune soldat qui passe près d'eux. Après qu'un certain flot de personnes soit passé, le jeune soldat réapparait alors qu'il était déjà passé une première fois.
Ajoutée le 05 avril 2003
Minutage :  00:01:00
 

 
Continuité
Lors du débarquement,le capitaine Miller observe la position des allemands en fixant sur sa baionette un miroir avec du chewing-gum...lorsque la caméra film le miroir, en arrière plan on voit la mer ,on ne voit aucun bateau....or, sur le plan suivant, un plan large, on voit de nombreux bateaux de débarquement et un gros bateau.....
Ajoutée le 23 mai 2003
Minutage :  00:01:00
 

 
Continuité
Le fils de Ryan, à 30 cm de sa fille en blanc, s'apprête à faire une photo quand il croise un couple. Le plan suivant, il est d'une part, très écarté de sa fille et d'autre part, le même couple est devant lui. Idem pour trois personnes asiatiques croisées par Ryan à 00h01m26, disparaissant ensuite pour réapparaître devant lui à 00h01h38...
Ajoutée le
Minutage :  00:01:37
 

 
Observation
Quand le commando cherche le nom de Ryan dans les plaques de matricules, on voit dans la colonne de parachutistes, bon nombre de soldats en tenue d'infanterie classique avec veste M41, guêtres... dont ne dispose pas les parachutistes. le problème est que la scène se passe dans un secteur isolé de la tête de pont donc où il n'a que des para. Ces para sont en fait des soldats des divisions aéroportées mais arrivés par planeur qui avaient les uniformes d'infanterie classique.
Ajoutée le 02 oct. 2003
Minutage :  00:02:00
 

 
Observation
Millers évoque clairement (durant le briefing sur la défense de ramel)le fait que le groupe de G.I ne dispose que de de mitrailleuse calibre 30.Ils disposent la premiere dans le clocher avec jackson et la deuxieme dans un angle en tire croisé avec celui du clocher , les deux mitrailleuses sont donc en place,or lorsque Upam et Melich vont prendre des munition pour la deuxieme mitrailleuse on voit un soldat se promener avec une troisieme mitrailleuse de calibre 30...
Ajoutée le 08 juil. 2007
Minutage :  00:02:00
 

 
Continuité
Au tout début, quand les personnes vont au cimetière américain, il y a une personne qui prend une photo, quand on le voit de face, il y a des filles, après, quand on le voit de derrière, les filles ont changé de face.
Ajoutée le
Minutage :  00:03:00
 

 
Anachronisme
début du film : on peut supposer que Ryan et sa famille viennent se recueillir sur la tombe du Capitaine Miller à Omaha Beach... Spielberg n'a pas utilisé les particularités des lieux en particulier le mémorial...
Ajoutée le 14 oct. 2008
Minutage :  00:03:00
 

 
Anachronisme
Donc le capitaine Miller est mort et Ryan se souvient... du débarquement quand il était de la 101ème Airborne et qu'il avait été parachuté sur Sainte Mère Eglise !
Ajoutée le 14 oct. 2008
Minutage :  00:03:00
 

 
Continuité
Au tout début, dans le petit bateau, après que la rampe s'abaisse, on peut voir deux fois un bunker allemand, une fois très loin, l'autre, très près.
Ajoutée le
Minutage :  00:04:00
 

 
Tournage
Au début du film, dans le cimetière militaire, la caméra entre dans l'oeil de Ryan. On ne devrait pas voir le débarquement par mer, mais par air étant donné que Ryan est un parachutiste.
Ajoutée le
Minutage :  00:04:00
 

 
Observation
Sur les plages du débarquement recréées en irlande, la production a mis les obstacles en bois dans le mauvais sens. Ils doivent monter à l'opposé de l'océan.
Ajoutée le 15 juil. 2003
Minutage :  00:04:30
 

 
Tournage
Avant que les américains ne débarquement , on voit une lumière de l'équipe de tournage se refléter sur le casque de John Miller.
Ajoutée le 30 janv. 1999
Minutage :  00:05:00
 

 
Observation
Lors du débarquement, quand Miller reste abasourdi par ce qu'il voit et qu'il n'y a pas plus de son, il ramasse son casque plein d'eau toute rouge. Or, selon les anciens combattants, l'eau n'était pas rouge mais noire à cause de la vase que faisaient remonter les obus, et parfois rose à cause de l'action du sel sur le sang.
Ajoutée le 10 juil. 2004
Minutage :  00:05:00
 

 
Anachronisme
Lors du débarquement sur Omaha, les américains ont débarqué à marée basse et pas haute. De plus, la plage était noyée sous les fumigènes
Ajoutée le 29 juin 2006
Minutage :  00:05:00
 

 
Observation
Spielberg a mis les obstacles à l'envers. Sur la plage des troncs d'arbre étaient enfoncés dans le sable et dressée légèrement sur des pieux la partie relevée était dirigée vers la côte contrairement a ce qui est montré dans le film dans la scène du débarquement. Les péniches étaient censés 'montées' dessus pour exploser ou s'ouvrir les flancs à cause de mines.
Ajoutée le
Minutage :  00:06:00
 

 
Anachronisme
lors du débarquement, on voit 2 avions allies survoles les bateaux, or ses avions sont des ad4n skyraider qui n'ont servi qu’après la guerre.
Ajoutée le 16 avril 2011
Minutage :  00:06:00
 

 
Observation
Il y a des plans où l'on ne voit qu'une barge de débarquement.
Ajoutée le 31 juil. 2005
Minutage :  00:08:00
 

 
Géographie
Lors du débarquement, on voit à peu près 70 mètres de plage à decouvert entre l'eau et les bunkers. Or, les soldats devaient parcourir pas loin de 500 mètres avant d'atteindre les fortifications.
Ajoutée le 03 janv. 2004
Minutage :  00:08:35
 

 
Continuité
Au débarquement, on voit un soldat plein de sang allongé à coté d'une sturcture en fer et un autre soldat assis contre le métal avec une blessure à la jambe, mais après, il ne l'a plus.
Ajoutée le 26 sept. 2005
Minutage :  00:09:00
 

 
Continuité
A la scène du débarquement, on peut voir Miller sortir de l'eau juste avant son 'vertige' avec sa coiffure, pendant le vertige, sa coiffure est diférente.
Ajoutée le
Minutage :  00:09:00
 

 
Continuité
Lors du débarquement, on suit le lieutenant presque tout le long et on voit donc des centaines de figurant (c'est pas officielle). Certains plans sont tournés à l'intérieur des bunkers, où l'on voit les allemands tirer et faire mouche. Ben dans ces plans là, il y a presque personne, environ 7 gars vivants et 12 morts. ils sont où tout les autres ??
Ajoutée le 06 mai 2011
Minutage :  00:09:00
 

 
Tournage
Dans la scène du tigre à la fin, on voit un Crowell, or il s'agit d'un tank déguisé.
Ajoutée le 05 avril 2003
Minutage :  00:10:00
 

 
Continuité
Le capitaine Miller remet son casque sur la tête, on peut voir qu'il est sur la plage car il y a peu d'eau mais quand il sort de sa torpeur lorsqu'on l'appelle, il se trouve dans la mer avec de l'eau à mi corps.
Ajoutée le 04 mai 2003
Minutage :  00:10:00
 

 
Continuité
Lorsque la caméra se trouve du coté allemand, on distingue beaucoup moins de morts américains que lorsqu'elle est coté américain.
Ajoutée le 02 juil. 2003
Minutage :  00:10:00
 

Pages : 1  2  3  4  5  


Autres films du même genre :

 

Retour haut de page