Peur sur la ville (1975)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Peur sur la ville
Réalisé par Henri Verneuil

Jean Paul Belmondo : Jean Letellier
Charles Denner : Moissac
Adalberto Maria Merli : Pierre Valdeck / Minos
Rosy Varte : Germaine Doizon
Jean Martin : Commissaire Divisionnaire

Tags : peur , ville , tueur , minos , metro , letellier , belmondo
 



Pages : 1  2  3  4  

 
Continuité
Sur deux plans successifs, CORTES n'a pas sa main posée de la même façon sur la table.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:29:25
 

 
Continuité
Quand le Commissaire LETELLIER ouvre la valise de CORTES, il a la main gauche tâchée de sang. Sur un plan suivant, alors qu'il ne s'est pas essuyé la main, le sang est invisible.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:30:34
 

 
Continuité
Letellier porte parfois deux chevalières à chaque petit doigt et parfois une seule à sa main droite.
Ajoutée le 30 Apr 2005
Minutage :  00:33:37
 

 
Anachronisme
Lorsque le journal France-Soir est feuilleté dans le bureau du Commissaire Letellier, la date indiquée sur la une (31 décembre 1974) diffère de celle présente au niveau de la page des informations générales (samedi 30 novembre 1974).
Ajoutée le 31 Dec 2004
Minutage :  00:36:23
 

 
Géographie
Lorsque Letellier et Moissac se rendent à l'hôpital pour interroger Hélène GRAMONT, on voit qu'il s'appelle Hôpital la Trinité. Il s'agit en réalité de l'Hôpital Antoine BÉCLÈRE de Clamart (92), comme en témoigne une photo datant de 1975. On remarquera le symbole de l'Assistance Publique directement à droite du nom de l'hôpital, en commun, sur les deux clichés.
Ajoutée le 22 Mar 2005
Minutage :  00:37:58
 

 
Tournage
Moissac fait mine de lire un passage de "la divine comédie" de Dante:"Minos, c'est la terrible voix de la conscience qui juge les intentions et qui prononce les condamnations".Or cette citation est fausse. Si on y remplace Minos par Caïn c'est une allusion au poème de Victor Hugo: "la conscience".D'ailleurs l'oeilde verre de Pierre, alias Minos, dans le film illustre "l'oeil de Caïn" du poème de Victor Hugo.
Ajoutée le 17 Jun 2009
Minutage :  00:40:19
 

 
Observation
LeTellier et Moissac croisent Minos à l'hopital. Ils repartent vers Paris ainsi que Minos. On voit Minos arriver bien avant eux , alors que l'autoroute est fluide.
Ajoutée le 03 Jan 2003
Minutage :  00:42:01
 

 
Continuité
Sur un plan le livre que consulte le Commissaire LETELLIER est ouvert alors que sur le plan suivant il est fermé.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:45:33
 

 
Continuité
Quand le Commissaire LETELLIER et l'Inspecteur MOISSAC arrivent au pied de l'immeuble de Germaine DOIZON, la vitre de la Renault 16 côté passager est fermée (on voit des reflets). Sur un plan suivant, alors que personne n'a pas touché à la vitre, celle-ci est totalement abaissée.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:45:40
 

 
Continuité
Sur deux plans successifs, le Commissaire LETELLIER ne tient pas le livre de la même façon.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:45:44
 

 
Continuité
Quand le Commissaire LETELLIER et l'inspecteur MOISSAC arrivent au pied de l'immeuble de Germaine DOIZON, une Citroën DS est stationnée derrière leur Renault 16. Quelques instants plus tard, quand le Commissaire sort de sa voiture, la Citroën est remplacée par une Volvo.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:45:50
 

 
Continuité
Lorsque Letellier et Moissac arrivent au pied de l'immeuble de Germaine Doizon, il pleut et le trottoir est mouillé. Quelques minutes plus tard, lorsque Letellier se lance à la poursuite de Minos sur le toit de ce même immeuble, on constate qu'il fait beau et que le sol est sec.
Ajoutée le 31 Dec 2004
Minutage :  00:48:26
 

 
Observation
Minos prend le pistolet de Germaine ainsi qu'un seul chargeur, pourtant il tirera 18 balles sur les toits avant de recharger.
Ajoutée le 02 Jul 2003
Minutage :  00:49:22
 

 
Continuité
Lors de la séquence continue sur les toits des Galeries Lafayette, il y a un problème de raccord entre deux plans. Lorsque le commissaire Letellier saute entre deux toits, il part d'un toit recouvert de zinc ; sur le plan suivant, on constate que le toit d'où il provient est en béton.
Ajoutée le 21 Jan 2005
Minutage :  00:50:30
 

 
Continuité
Lors de la séquence continue sur les toits des Galeries Lafayette, on constate qu'un débris provoqué par l'impact d'une balle tirée par Minos n'a pas exactement la même position entre deux plans différents.
Ajoutée le 22 Jan 2005
Minutage :  00:51:18
 

 
Continuité
Minos tire sur Letellier sur les toits et touche un petite cheminée rouge dont un morceau tombe au lieu d'éclater, celle d'à coté est éraflée. Plus loin, on voit les deux avec un trou.
Ajoutée le 30 Apr 2005
Minutage :  00:51:19
 

 
Continuité
Lors de la séquence continue sur les toits des Galeries Lafayette, Minos perd ses lunettes. Juste après qu'elles aient glissé sur les tuiles du toit, elles sont à la renverse, les branches ouvertes en grand. Plus tard, au moment de les récupérer, elles ont changé de sens et les branches sont à moitié repliées.
Ajoutée le 22 Jan 2005
Minutage :  00:51:47
 

 
Continuité
Lors de la séquence continue sur les toits de Paris, en l'espace d'une vingtaine de secondes, plusieurs voitures garées devant le porche en arrière-plan ont changé. Puis, sur un plan suivant, les voitures sont revenues !
Ajoutée le 08 Oct 2004
Minutage :  00:52:31
 

 
Observation
Lors de la séquence continue sur les toits des Galeries Lafayette, le commissaire Letellier situé en bas à gauche d'une portion de toit poursuit Minos situé un peu plus haut à sa droite. Quand Minos tente de récupérer ses lunettes qui sont tombées, son oeil de verre s'échappe et glisse verticalement sur le toit et Letellier parvient à le récupérer en tendant la main gauche, alors qu'il devrait arriver sur sa droite.
Ajoutée le 22 Jan 2005
Minutage :  00:52:41
 

 
Continuité
Lors de la séquence continue sur les toits de Paris, il y a un problème de raccord entre deux plans. Lorsque le commissaire Letellier contourne une cheminée, celle-ci a une forme inclinée sur le premier plan ; sur le suivant, elle est parfaitement droite.
Ajoutée le 08 Oct 2004
Minutage :  00:53:16
 

 
Anachronisme
Alors que l'article de France-Soir relatant la mort de Norah Elmer est daté de décembre 1974 et que la scène aux Galeries Lafayette se déroule quelques jours plus tard, il est peu concevable de voir afficher sur une des portes du grand magasin, une affiche indiquant l'ouverture les 1er et 11 novembre.
Ajoutée le 01 Jan 2005
Minutage :  00:56:49
 

 
Tournage
Letellier part d'Auber pour suivre Minos. On voit les lumières de tournage se refléter sur la voiture.
Ajoutée le 08 Nov 2002
Minutage :  00:57:19
 

 
Tournage
Sur un plan, on observe le Commissaire LETELLIER (Jean-Paul BELMONDO) et l'Inspecteur MOISSAC (Charles DENNER) à la poursuite de MINOS. Sur le plan qui suit, ce ne sont plus ces deux acteurs qui sont dans la voiture (le conducteur est d'ailleurs bien plus petit).
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:58:10
 

 
Continuité
Sur un plan, on observe que le trafic est congestionné et que MINOS a l'opportunité de fuir avec sa moto. Dans la continuité, le trafic est devenu plus fluide et la Renault 16 a déjà rattrapé la moto ce qui est peu vraisemblable.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:58:22
 

 
Continuité
Sur un plan large, Place la Madeleine, on voit la Renault 16 du Commissaire LETELLIER et de l'Inspecteur MOISSAC à la poursuite de MINOS. Il n'y a pas d'autres voitures derrière la leur. Pourtant, sur le plan rapproché suivant, une Coccinelle orange a fait son apparition derrière la Renault 16.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:59:09
 

 
Tournage
Lors du contournement de la Place de la Madeleine par Minos, on voit bien que c'est un cascadeur qui conduit la moto et non pas l'acteur Adalberto MARIA MERLI.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:59:13
 

 
Continuité
Au niveau de la Place de la Concorde, la Renault 16 poursuit toujours la moto de MINOS. Sur le plan suivant qui est plus élargi, la Renault 16 a disparu et des autocars, venant de la Rue Royale, ont notamment fait leur apparition.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:59:19
 

 
Continuité
Sur la Place de la Concorde, on observe que le trafic est assez dense et un nombre important de véhicules précèdent la moto de Minos. Sur le plan suivant montrant la même place vue du côté opposé, le trafic est devenu totalement fluide.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:59:26
 

 
Observation
Letellier poursuit Minos , on voit des arbres feuillus. Le reste du temps , on voit des arbres dénudés.
Ajoutée le 02 Dec 2002
Minutage :  00:59:31
 

 
Continuité
La moto de Minos est sur le point de quitter la Place de la Concorde suivie de près par le Renault 16. Cependant, sur le plan suivant alors que la moto est hors champ, la Renault 16 est bloquée par une classe d'écoliers finissant de traverser ; ces écoliers n'étaient pas présents au passage de la moto.
Ajoutée le 12 Oct 2007
Minutage :  00:59:32
 

Pages : 1  2  3  4  


Autres films du même genre :

 

Retour haut de page