Visiteurs, Les (1992)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Visiteurs, Les
 



Pages : 1  2  3  4  5  6  

 
Continuité
Béatrice donne un leçon de piano a son fils, elle a posé sa main sur le piano, quand on la voit de face sa main est posée beaucoup plus en hauteur.
Ajoutée le 23 avril 2003
Minutage :  00:24:34
 

 
Observation
l'action se passe le 27 octobre 1992. Pourtant, on voit bien à la végétation et aux tenues vestimentaires que l'action se passe en été.
Ajoutée le 29 avril 2003
Minutage :  00:24:48
 

 
Anachronisme
Le comte de Montmirail ne peut pas lire les chiffres arabes modernes sur le calendrier et savoir qu'il est en 1992. Il peut lire les chiffres romains ou peut-être les chiffres arabes antiques qui sont très différents. Voir Wikipedia...
Ajoutée le 07 juil. 2009
Minutage :  00:24:48
 

 
Tournage
Godefroy et Jacquouille trouve un cheval en liberté... Mais il est curieux de voir qu'il est déjà arnaché avec un filet.
Ajoutée le
Minutage :  00:25:00
 

 
Observation
Lors de la prise dans le presbytère, comment se peut-il qu'il puisse présenter, de face, le calendrier (daté 27 octobre 1992) alors qu'il est supposé l'avoir 'embroché' sur le mur ?
Ajoutée le 06 mars 2005
Minutage :  00:25:28
 

 
Observation
On sait dès le début du film qu'au Moyen-Âge, il est considéré comme très choquant qu'une femme montre ses genoux. Or, Godefroy semble n'éprouver que de l'indifférence en voyant que sa descendante se balade en short.
Ajoutée le 28 sept. 2007
Minutage :  00:26:02
 

 
Continuité
Jacquouille boit du vin et Ginette lui pique la bouteille. On voit qu'elle est légèrement plus remplie avant qu'elle ne boive.
Ajoutée le 14 janv. 2003
Minutage :  00:27:43
 

 
Anachronisme
Quand Jacquouille se retrouve chez la clocharde, il lui parle de Messire Godefroy et lui dit que 'messire est fier guerrier, il a sauvé notre bon roi à la bataille de Montlhéry!!'. cette bataille a eu lieu le 14 Juillet 1465 sous le roi Louis XI, et non à l'époque de Louis VI le Gros (1081-1137).
Ajoutée le 28 nov. 2003
Minutage :  00:28:13
 

 
Observation
Le gendarme arrive avec un escadron de CRS. Ces derniers font partie de la police nationale. C'est donc avec un escadron de gendarmes mobiles qu'il aurait du arriver.
Ajoutée le 30 avril 2003
Minutage :  00:28:34
 

 
Observation
Le gendarme se présente en disant 'Maréchal des Logis' alors qu'il porte les galons d'un Maréchal des Logis-Chef.
Ajoutée le 08 nov. 2006
Minutage :  00:28:37
 

 
Géographie
Le maréchal des Logis porte sur son épaule gauche les armoiries de la Picardie.
Ajoutée le 30 mars 2003
Minutage :  00:28:39
 

 
Continuité
Les CRS sortent sans bouclier. Quand ils entourent Godefroy, ils ont un bouclier.
Ajoutée le
Minutage :  00:30:10
 

 
Tournage
Godefroy arrive chez Béatrice. En tentant de repartir , il est assailli par les CRS. On voit l'équipe de tournage se refléter sur l'un des boucliers.
Ajoutée le 30 janv. 1999
Minutage :  00:30:12
 

 
Continuité
Godefroy a un bouclier. Quand il prononce sa phrase, le bouclier a disparu.
Ajoutée le
Minutage :  00:30:18
 

 
Anachronisme
Sous Louis VI le Gros, l'héraldique (science du blason) n'est pas encore réservée à la chevalerie. Quand bien même, le blason que porte Godefroy sur son tabard, contrevient aux règles de blasonnement.
Ajoutée le 30 avril 2009
Minutage :  00:30:18
 

 
Observation
On apprend que Godefroy aurait 56 ans : il est effectivement grand temps qu'il songe à se marier et à avoir une descendance, compte tenu de la faible espérance de vie au 12e siècle !
Ajoutée le 19 mars 2005
Minutage :  00:31:46
 

 
Continuité
Béatrice parle avec Jean-Pierre dans le jardin : il porte un masque autour du cou, des gants chirurgicaux et n'a rien dans la poche de sa blouse. Plan suivant, lorsqu'ils regardent le portrait dans le livre, Jean-Pierre ne porte plus ni masque ni gants et a un document dans la poche de sa blouse.
Ajoutée le 30 avril 2003
Minutage :  00:31:50
 

 
Continuité
La position du col du polo de Béatrice change pratiquement à chaque nouveau plan (tantôt relevé, tantôt à plat).
Ajoutée le 30 avril 2003
Minutage :  00:31:54
 

 
Géographie
Godefroy aperçoit au loin 'son donjon', le château des Montmirail. Il est posé sur une colline, le paysage est montagneux. Pourtant, dans le futur, le paysage de Montmirail est très plat.
Ajoutée le 07 avril 2004
Minutage :  00:31:59
 

 
Observation
Béatrice appelle le château pour demander si Jacques-Henri n'a pas de "Pola". Le téléphone sonne à la réception ; pourquoi est-ce Frédéric, le cuisiner, qui décroche ?!
Ajoutée le 06 avril 2008
Minutage :  00:32:13
 

 
Observation
Sur la plaque, il est marqué : "CONSULTATIONS LES MARDI ET VENDREDI DE 9H À 12H..." On devrait lire, normalement "mardis et vendredis" .
Ajoutée le
Minutage :  00:33:38
 

 
Tournage
Sur la plaque professionnelle de Jean-Pierre, on lit: "JP Goulard de Montmirail". C'est impossible, car c'est le nom de jeune-fille de sa femme ...
Ajoutée le 20 juin 2010
Minutage :  00:34:00
 

 
Continuité
Jacquouille donne des coups de pieds dans le portillon de la maison de Béatrice, sur le plan éloigné il a sa corne à la main, sur le plan rapproché il ne l'a plus.
Ajoutée le 02 mai 2003
Minutage :  00:34:28
 

 
Observation
Le gendarme qui intervient au presbythère se présente comme étant Maréchal des Logis. Or, il porte le grade de Maréchal des Logis Chef (3 chevrons).
Ajoutée le
Minutage :  00:35:00
 

 
Continuité
Dans la voiture, quand Béa se retourne pour parler à Jacquouille, on voit qu'elle porte un collier de perles par dessus son polo.
Ajoutée le 30 avril 2003
Minutage :  00:36:34
 

 
Géographie
On voit la voiture de la Poste immatriculée 11 (Aude) , puis on voit le Courte Paille de Cergy (95) puis l'usine de Gennevilliers (92) , puis des voitures immatriculés dans le 60 (Oise), mais tout doit se passer à Montmirail.
Ajoutée le 30 janv. 1999
Minutage :  00:36:43
 

 
Observation
Plusieurs Safrane ont été nécessaires pour le tournage. Même si toutes sont exactement identiques, on peut le remarquer grâce aux immatriculations qui diffèrent et au trou sur le toit : on peut en recenser environ 5.
Ajoutée le 10 juin 2007
Minutage :  00:36:44
 

 
Continuité
On voit apparaître une personne en arrière-plan quand le groupe discute dans le couloir de l'hôpital, on reverra celle-ci passer le groupe seulement après plusieurs changements de plan.
Ajoutée le 26 juil. 2004
Minutage :  00:37:26
 

 
Clin d'Oeil
Ceci ravira les nostalgiques du Club Dorothée, l'infirmier qui se trouve en arrière plan dans la scène où Jean Reno sort de l'hôpital psychiatrique n'est autre que Gérard Vivès, le prof de gym homosexuel dans 'Les filles d'à côté'.
Ajoutée le 09 juin 2007
Minutage :  00:37:27
 

 
Continuité
Dans la scène de l'hopital, lorsque Godefroy ordonne au docteur Beauvin de le laisser partir, celui ci répond 'un instant et on y réfléchit'. Sur le plan qui suit cette phrase, on peut voir que la position de Jean Pierre à totalement changée, il est maintenant beaucoup plus rapproché de Béatrice qu'au plan précédent.
Ajoutée le 10 juin 2007
Minutage :  00:37:28
 

Pages : 1  2  3  4  5  6  


Autres films du même genre :

 

Retour haut de page